Monthly Archives: mai 2014

Alerte météo mercredi 21 mai 2014 : 2 voiliers sauvés de l’échouement par la SNSM

Site « Meteo France » mardi 20 mai.

Meteo du 20 mai 2014

Prés de 40 nds de vent d’Est Sud Est associé à une mer forte et à une houle de Sud demain en milieu de journée.

Nous recommandons aux plaisanciers stationnant sur mouillage d’être particulièrement vigilants.

Edit du jeudi 22 mai : un témoin nous signale par téléphone un voilier en cours d’échouage. Nous répercutons l’info par téléphone et par tweet :

twitter intervention Snsm

Edit du 28 mai 2104 : 6 jours après, un autre voilier qui s’est échoué après avoir chassé sur son ancre a été remorqué par la SNSM.

twitter intervention Snsm 2ème voilier

« Ne laissez pas votre bateau au mouillage comme vous le laisseriez au port »

Logo ATSM

La société « Alpha Travaux Sous Marins », qui a posé et entretien l’essentiel des corps morts du mouillage organisé de Bandol nous donne quelques conseils précieux.

Suites à plusieurs années expériences nous avons pu constater, remarquer, et en déduire les causes d’échouages.

La 1ere chose à bien assimiler, le mouillage intérieur et extérieur au port ne sont en aucun cas comparable donc vous ne pouvez pas laisser votre bateau au mouillage comme si vous le laissiez au port (cela est peut être ridicule de le signaler mais trop souvent constaté) !!!!!!!

 La plupart des échouages provient de la rupture d’amarres dues simplement à l’usure. Nous vous conseillons des contrôles réguliers de vos amarres, (particulièrement aux niveaux des épissures des cosses)  surtout suite au coup de vent et ne pas hésiter à les changer régulièrement avec un diamètre adéquate au poids du bateau.

Très important également veillez à ce que vos amarres ne soient pas torsadées entre elle, le frottement est «l’ennemi » de vos cordages.

Les manilles ne doivent pas être trop petites et changées  pratiquement chaque année.

 Nous avons remis à flot ou discuté avec les propriétaires (quand ils sont les retrouvés) de bateaux échoués, nous revenons toujours à la même finalité : Ils re-amarrent les bateaux sur les anciens cordages sans même un contrôle.

Pour le moment nous n’avons pas constaté de rupture de manille fond ou de déplacement de corps-mort.

A titre information, le retrait d’un bateau échoué peut couter de 1200 à 2000 euros et selon la taille pratiquement autant si il faut le détruire. 

Egalement fortement conseillé de retirer vos mouillages (sauf la fixation bien entendu ; corps-mort ou ancre à vis) pendant la saison hivernale parce qu’ils seront trop sollicités par les différentes tempêtes ce qui accentuera leurs usures. Chaque fin de saison ou pendant l’hiver nous avons une lagarde qui monte et rien n’y résiste pour cela dans la mesure du possible, les retraits sont conseillés dès le mois d’octobre.

 Des bouées de  surfaces, des amarres ont été sectionnés par des bateaux naviguant dans la zone des forains ou à chercher à s’amarrer sur des bouées disponibles  (souvent pour des feux d’artifices), ou certains plaisanciers cherchent à s’amarrer de nuit et ils dégradent les mouillages tout cela pour dire que c’est site ou votre présence est impératifs.

 Nous proposons un éventail d’interventions si vous n’avez pas la possibilité de le faire par vous-même.

 Et dans la mesure du possible nous proposons à titre gracieux des conseils au adhèrent de « CLUPP de Bandol » et du « Yacht club de Bandol ».

Sébastien Paris, ATSM, 06.61.87.30.94

Conseil d’Administration de la Sogeba du 12 mai 2014

Logo Sogeba

Ce conseil s’est tenu en présence des nouveaux administrateurs désignés par le Conseil Municipal et de MM. Christian Palix et Bernard Agnel, qui refusent de démissionner de leur mandat.

A la demande de M. Cermolacce, Président, différentes personnes assistaient également à ce conseil : M. Lompré, Commissaire aux Comptes, Mme Pastoureau, Expert Comptable, Me Rispoli, Avocat, M. Lanzi, Maître du Port, et moi.

Une rapide point a été fait sur la situation financière de la Sogeba, qui clôture l’exercice 2013 avec une perte de 50.000 €. Toutefois, ces comptes n’ont pas été arrêtés, les nouveaux administrateurs vérifiant certains points. La situation commerciale de la Sogeba et celle de son personnel a également été évoquée.

Deux résolutions ont été adoptées :

– Convocation d’une assemblée générale ordinaire le 6 juin prochain pour révoquer certains administrateurs qui ont refusé de démissionner et pour désigner leurs remplaçants. J’ai annoncé ma candidature à un poste d’administrateur, et ce, à la demande de M. Jean Paul Joseph.

– Sollicitation de l’autorisation de reporter l’assemblée générale devant approuver les comptes et donner le quitus à l’équipe sortante au 31 juillet prochain.

C’est la première fois que le CA de la Sogeba est ouvert à l’opposition, qui a choisi Mme Cercio pour la représenter. Mme Cercio a voté l’ensemble des résolutions présentées.

 

 

Retour au mouillage

Bandeau bateaux échoués

Depuis jeudi 1er mai, une vingtaine de bateaux sont retournés au mouillage devant « la Réserve », ne pouvant rester dans le port à la fin des contrats d’hivernage.

Combien seront sur la plage au prochain coup de vent?

Pourtant, et cela fait déjà bien longtemps que nous le démontrons, les places qu’ils occupaient dans le port resteront vides jusqu’à leur retour en octobre prochain.

Edit du vendredi 16 mai 2014

La panne E, qui comporte 50 postes d’amarrage, toujours vides 15 jours après le départ des bateaux pour la zone de mouillage. Durant les 4 jours du Salon Nautique, seul 3 bateaux ont été amarrés sur cette panne. bandeau quai vide

 

Un nouveau Président à la Sogeba

Admin Sogeba

M. Dominique Cermolacce a été désigné Président du Conseil d’Administration de la SOGEBA, la société d’économie mixte qui exploite le Port de Bandol.

Les nouveaux administrateurs représentant la ville sont, d’une part Mme Hecq et MM. Cermolacce et Decherchi, et, d’autre part, Mme Quilicci et MM. Decroix et Rossi. L’opposition sera représentée par Mme Cercio.

Ces administrateurs sont nommés pour toute la durée du mandat actuel. Le Conseil d’Administration compte également un représentant de la Caisse des Dépôts et un représentant de la Chambre de Commerce.

Nous leur souhaitons bonne chance dans leur mission.

Nous les invitons également à lire nos différents communiqués, publiés ici.

Nous attirons leur attention sur l’urgence qu’il y a maintenant à travailler sur des solutions durables pour relancer le port de Bandol, classé l’année dernière 53ème sur 60 pour l’accueil des plaisanciers en Méditerranée. Nous sommes déja en mai, des décisions urgentes doivent être prises immédiatement s’ils souhaitent effectivement sauver la saison estivale.