Monthly Archives: juin 2019

Samedi 1 juin une bourde de la capitainerie qui aurait pu avoir de graves conséquences

Comment entreprendre une sortie en mer avec le moins de risque

Samedi matin la météo n’étant pas affichée sur les pannes , plusieurs plaisanciers , désireux d’entreprendre une sortie en mer , se sont rendus à la capitainerie pour s’informer de la situation météo et de son évolution.

De même au carénage ,où, devant mettre son unité à l’eau dans l’après midi un usager à du précipiter la manoeuvre.

La capitainerie avait mis à disposition des usagers une météo de juillet 2017 qui prévoyait un coup de vent pour l’après midi.

Le gestionnaire au lieu de persécuter les plaisanciers sans arrêt ferait mieux de veiller à la bonne marche de l’entreprise .

L’erreur n’a heureusement provoqué qu’un contre temps pour ces usagers, ennuyeux, mais pas trop grave

Imaginons le contraire . Cela aurait pu arriver, annoncer un grand beau temps calme ,alors que les éléments allaient se déchainer. Qu’auraient vécu les gens sortis en mer ? Peut être un drame? ou plusieurs?

C’est pourquoi aujourd’hui nous allons, pour les moins expérimentés, vous proposer quelques sites à consulter avec votre smartphone ou en WIFI, avant d’entreprendre une sortie.

1. Pour une navigation dans la baie , ou les environs nous vous conseillons « WINDGURU Bandol »

Sur ce site vous avez la météo sur 3 jours ,pour chaque heure , dans un rayon de 7 km .Vous pouvez aussi voir l’évolution toutes les 3 heures sur une semaine avec une précision moindre sur un rayon de 27km

2. Plus professionnel , vous tapez »météo France » puis dans les propositions du haut de la page cliquez sur « Marine »

Dans le nouvel onglet choisissez  » Météo expertisée »

En fonction de la navigation entreprise choisissez la zone . Chez nous « Port Camargue – St Raphael »

Vous aurez les prévisions , les observations , et l’évolution sur une semaine

C’est la météo officielle en France élaborée par météo France Toulouse . Pour les navigateurs c’est la météo que vous devez par précaution porter chaque jour votre livre de bord , matin et soir pour suivre l’évolution .

Pour une traversée choisir « Large » , puis la zone: Lion, Provence , Golf de Gene etc.

3/ Le site WINDFINDER,vous pourrez voir le flux du vent sur l’ensemble du bassin méditerranéen. La direction du vent est indiquée par des flèches de couleur allant du violet, temps calme ,au rouge tempête . Vous avez l’évolution toutes les 3 heures pour les 8 prochains jours.

Toutes ces informations ne vous dispensent pas d’observer ce qui se passe autour de vous et d »en tirer les conclusions.

Pour que la mer n’ait pas le gout des larmes!

AG CLUPP Bandol

Coup de gueule du Maire de BANDOL au CLUPP du 15 mai 2019

CLUPP 2019-05-15
Un adhérent nous propose son compte rendu de la réunion du CLUPP

 

Le Maire a présidé la réunion du Comité Local des Usagers du Port de BANDOL ce mercredi 15 mai 2019 et l’a conclu par un « coup de gueule », ceux sont ses mots, envers notre association dont le seul but est de défendre les intérêts des plaisanciers du port de BANDOL. Nous nous étonnons du niveau sonore à ce moment contrastant avec le ton moelleux de toute la réunion. Il aurait pu nous citer mais n’a pas voulu nous faire de la publicité.

Quelques points pour remettre les pendules à l’heure.

Le Président de la SOGEBA et adjoint au Maire de BANDOL a indiqué que la mairie allait vendre la « Maison des vins » et que la SOGEBA allait toucher plus d’un million d’euros en dédommagement du bail emphytéotique qu’elle a. Nous en sommes ravi.

M ROCHETEAU a dit qu’il ne comprenait pas pourquoi certaines personnes (notre association) s’opposent à ce que la SOGEBA gère les bâtiments de la « Maison des vins » et du « Val d’Aran » et a fait remarquer la manne que cette opération rapporte au moment des travaux nécessaires du port.

  • C’est grave que le Président de la quasi-régie ne comprenne pas que la loi interdise à la société gérant le port de s’occuper également d’éléments n’ayant rien à voir avec. Tout au long de la réunion il y a eu un let-motif, l’équité envers les usagers. C’est bien pour préserver cette équité que la loi est ainsi, afin d’éviter que les usagers du port paie pour un objet qui n’a rien à voir avec la contre partie de la redevance.

  • À moins que l’Adjoint valide ainsi le montage financier des municipalités précédentes au détriment des Usagers du Port de BANDOL. On peut comprendre une erreur par ignorance lors de la création de ce montage financier, mais …

Si cette opération de bâtiments était si bénéfique, il n’aurait certainement pas omis de rappeler tous les remboursements de crédit pour la construction de la « Maison des vins » payés par les Usagers du Port à travers de la SOGEBA.

Finalement l’opération est négative au lieu de récolter plus d’un million.

Avec l’argent évaporé au fil des années, la SOGEBA aurait pu entretenir dignement le port au lieu qu’il se trouve dans l’état déplorable actuel, qui a conduit à ce que la qualité d’usage ne corresponde pas au niveau des redevances payées et que maintenant la SOGEBA, donc les usagers du port, supporte en supplément le surcoût des travaux urgents et des manques de recette liés à l’organisation de ces travaux.

Le Président de la SOGEBA a fait remarquer que la redevance n’avait pas augmenter depuis plusieurs années et qu’il lui semblait normal qu’elle augmente maintenant.

Il a oublié de dire que l’augmentation est interdit quand le budget est bénéficiaire, ce qui était le cas.

C’est grâce (ou à cause) de l’action de notre association que la mairie n’a pas pu augmenter la redevance.

Mais maintenant les usagers du port vont financer les travaux urgents et leurs surcoûts.

Un sujet très important pour une grande partie des usagers concerne la fin de l’amodiation en 2021. Le Maire a indiqué qu’aucune décision n’a été prise et qu’il n’avait pas fixé de date pour la prendre, se posant le principe d’équité des usagers pour l’attribution d’une place notamment avec ceux de la liste d’attente. Il attend de « voir comment cela va se passer dans les autres ports ». Sage solution mais, quel service rendu à l’usager du port concerné, si proche de l’échéance où il risque de devoir enlever précipitamment son bateau du port, pour aller où !!!. On peut parallèlement relever l’information donnée par le Maire que les amodiataires de SANARY ont dû « enlever leur bateau ou payer une somme très élevée ».

Depuis plusieurs années notre association soulève ce risque et suggère aux amodiataires de s’inscrire sur la liste d’attente. La SOGEBA aurait pu apporter ce conseil ou les inscrire d’office. Même ce 15 mai 2019 rien n’est suggéré.

Un adhérent