Monsieur le Maire veut vendre le bâtiment abritant l’oenothèque des vins de Bandol , mais la vente de ce bâtiment ne résoudra pas le problème d’une gestion illégale par la SOGEBA

Nous le répétons l’irrégularité réside dans le fait que la SOGEBA ne peut réglementairement gérer le port et les bâtiments de la ville . Cela perdure , nous le dénonçons, depuis la mandature de Monsieur Barois qui a lancé le projet.

La maison dite des Vins vendue , il reste le Val d’Aran, le problème reste entier.

Au terme de la Délégation de Service Public pour la gestion du port en 2015, si Monsieur Joseph avait écouté les quatre associations de plaisanciers, qui réunies, lui avaient proposé de gérer le port en régie il n’y aurait aucun problème.

La ville gèrerait le port.

le sogeba ne gèrerait que les bâtiments.

IL ne serait pas obligé de vendre et tout serait dans la légalité

Le manque de compétence, l’esprit étriqué, et le fait de s’entourer de conseillers dont la seule inclination est la souplesse de gestion en s’affranchissant du contrôle de l’état, ont aboutit à cette situation regrettable.

AGCLUPP-Bandol

Posted in: Association.
Last Modified: septembre 29, 2019