Monthly Archives: octobre 2019

Convergence et dynamique

Un grand merci aux élus représentants des plaisanciers du Port de Bandol à la commission d’attribution des places de port, qui ont accepté notre proposition de rencontre.

Le constat des différentes problématiques a été largement approuvé et nous avons, d’ores et déjà, prévu de nous revoir avec l’ensemble des associations.

A propos des 300 lettres envoyées (160 retenues) à des plaisanciers pour de prétendues irrégularités sur l’obtention de leur emplacement, notre position de fermeté s’est avérée juste et le gestionnaire, après avoir endossé l’habit de celui qui lave plus blanc que blanc, nous assure de la magnanimité de son geste. Bel exercice de communicant !

Reste cependant, le mal, au sens propre, qui a été fait aux plaisanciers. A cause du stress généré par cette incertitude, certains ont développé de véritables souffrances physiques et ne sont pas prêts d’oublier.

Les mesures « hors-tout » des bateaux, effectuées récemment, bien que légales, sont contestables et cachent une augmentation déguisée des redevances portuaires. Le prix au m2 reste identique mais, avec une inflation des surfaces, il y a mécaniquement une inflation des taxes.

Mr Rocheteau sera dans l’obligation de mesurer tous les bateaux de passage pour rester dans l’égalité de tous les plaisanciers

« On va se gaver » aurait-il été dit !

On a parlé également :

– de l’opacité des différents financements pour les pannes, la capitainerie, etc…

– de la pollution du port (carénage, inondation…), du dragage, peut-on draguer un port quand la municipalité rejette à chaque épisode pluvieux toute la saleté de notre ville (qui va payer ? Sogeba ou commune), du Port Propre et de sa certification qui s’éloigne (!)

– de la nouvelle zone réservée à des catamarans, du port amodié (discussion non close), du passage des mensuels en saisonniers, de la durée du bail concernant les AOT, d’un nouveau règlement à venir et de la mise aux enchères des AOT.

– de la volonté affichée par les gestionnaires de « tirer Bandol vers le haut ». Exit les petits bateaux, ça ne rapporte pas assez ! etc…etc….

Discussions très riches, qui augurent bien d’une dynamique nouvelle de l’ensemble des usagers du Port de Bandol.

AGCLUPP-BANDOL

incompétence et méchanceté

Lors de notre dernière réunion, la réflexion a principalement porté sur le comportement irresponsable du gestionnaire et sur la prétendue disparition des archives.

Le maire prétend avoir reçu un courrier l’informant d’irrégularités à propos des attributions de places de port. Le problème est que le maire est dans l’incapacité de produire ce courrier car il serait anonyme ( mdr)

Les archives ayant disparu, Monsieur Rocheteau se permet d’interroger des plaisanciers sur l’historique de leur attribution de place.

Un chef d’entreprise constatant un vol de documents, dans un premier réflexe , dépose plainte , ce n’est pas le cas

Deuxième interrogation, comment sans archives a t il pu cibler certains usagers?

Les affirmations du gestionnaire prouvent qu’il n’a pas pris connaissance du règlement établi en 2014 . (pour mémoire le bateau avec cession de la place était proposé en priorité pendant 1 mois aux personnes inscrites sur la liste d’attente, puis ouvert à tous.)

La disparition des archives permet, d’autre part , à Monsieur Rocheteau de se couvrir.

Monsieur Rocheteau vient de faire 1600 violations de propriété privée. (sauf danger il n’a pas le droit de monter à bord des bateaux)

Nous contesterons les mesures des bateaux prises de façon rudimentaire , (nous avons films et photos .,le contrôle par un huissier sur quelques unités fera preuve)

Plus de 300 usagers sont obligés d’engager des frais d’ avocats etc. et ce n’est pas fini , le prochain règlement est parait il pire que tout!

Décision avait été prise de demander un RDV aux représentants des plaisanciers que vous avez élus . Pour l’instant, un seul a donné son accord nous attendons la suite des réponses

Nous découvrons aujourd’hui que les évictions du port avaient pour but de placer des loueurs de bateaux catamaran ,( Mr Rocheteau et ses amis les auront sous la main pour les anniversaires puisque ils aiment ça,) les clients de ces locations arriveront le coffre plein de victuailles , moins chères chez eux , et ne perdront pas de temps à faire les coures chez les commerçants locaux

Les artisans du port et la SOGEBA subiront aussi une perte importante car ces unités ne peuvent pas caréner à bandol

AGCLUPP-Bandol

Samedi 19 rendez vous à 9H50 maison Tholosan

A l’ordre du jour:

le conseil dernier municipal

Les mensonges du maire sur son site internet au sujet de la SOGEBA

Toutes vos questions