Monthly Archives: novembre 2019

L’entente cordiale est au beau fixe

Grace à la bonne volonté des responsables de cinq associations parmi les plus représentatives du port de Bandol, nous avons dégagé un consensus qui semble prometteur pour la suite.

S’il n’a pas été nécessaire de revenir sur l’opacité des financements (fonds propres, emprunts, SOGEBA, Collectivité…….) et du traitement de la pollution portuaire créé par le pluvial de la ville, ou sur le honte des lettres envoyées aux plaisanciers pour de prétendues irrégularités, nous avons , en revanche, discuté plus longuement sur d’autres points pour trouver des convergences

Port amodié

La garantie d’usage proposée ne peut pas être envisagée d’après la règlementation. D’autres solutions sont possibles, elles rejoindraient les positions de plusieurs associations et de responsables locaux. D’autre part, il semblerait certain que le port soit à refaire intégralement suite au manque d’entretien.

Nouvelle Capitainerie

Des travaux de rénovation semblent nécessaires (salle d’accueil, sanitaires , bureaux…) mais en l’absence d’informations complètes sur le projet actuel, certains d’entre nous le trouvent trop ambitieux en terme de coût, alors que d’autres pensent ,en raison par exemple des phénomènes météorologiques comme les largades de plus en plus violents qui n’auraient pas été suffisamment pris en compte pour éviter de nouvelles inondations. D’autre part , comment se fait-il qu’une terrasse sur le toit ait été accordée par l’urbanisme pour y prévoir des réceptions, alors que les terrasses accessibles sont interdites par le PLU de Bandol? Les réceptions en question ne peuvent qu’être en relation avec la plaisance.

Mesure des dimensions des bateaux

Elle doit être menée de façon contradictoire (en présence du propriétaire ou de son représentant, d’un huissier) . article 15 du code de procédure civil

L’accès au navire est interdite au titre de la propriété , ce qui n’a pas gêné la SOGEBA

Le gestionnaire pratique une augmentation déguisée des tarifs .

Les titulaires d’un contrat d’hivernage

Tout contrat supérieur à 6 mois entraine l’autorisation de s’inscrire sur la liste du Comité Local des Usagers du Permanents du Port (CLUPP), de voter pour élire les représentants des plaisanciers au conseil portuaire, d’assister à la réunion annelle.

Le nouveau gestionnaire refuse de l’admettre et ne répond pas aux courriers, il est une fois de plus hors la loi.

Contrats professionnels

Après les problèmes qu il a créés aux plaisanciers , le gestionnaire s’en prend aux professionnels, il semblerait que des professionnels installés à Bandol depuis des décennies soient obligés de quitter leur place de port.

Le règlement ne demande en rien au gestionnaire de l’appliquer avec précipitation , de plus les critères sont à la discrétion du gestionnaire.

AGCLUPP Bandol