Le Port de Bandol

port-Bandol.jpg

Le port de Bandol est situé sur le littoral méditerranéen, entre Marseille et Toulon, face à l’archipel des Embiez.

Il propose plus de 1.700 places, réparties entre :

– 900 contrats annuels

– 500 places amodiées

– 150 places « professionnelles »

et des places passagers.

C’est un port municipal, la ville est propriétaire des équipements portuaires. Elle les a donné, dans le cadre d’une convention de délégation de Service Public, en concession à la SOGEBA, société d’économie mixte. Cette convention de DSP expirera en 2015.

La SOGEBA exploite également un parc immobilier (Maison des Vins, à l’entrée de Bandol, et ensemble de bureaux du Val d’Aran).

La SOGEBA verse, chaque année, une redevance de 620.000 € à la ville en contrepartie de l’exploitation du port. Cette redevance, qui est comptabilisée dans un « budget annexe », permet à la ville de financer les investissements qu’elle réalise dans le port. Ainsi, contrairement à une idée couramment répandue, le port n’est pas une charge pour le contribuable. Il n’est pas financé par l’impôt, mais bien par les recettes encaissées des plaisanciers.

Le Port de Bandol est au coeur de développement de la ville. Il a connu son essor avec le commerce du vin (l’appelation AOC Bandol, première de France, provient de là. Bandol ne produisait pas de vin, mais l’expédiait aux quatre coins de la France depuis son port), ce qui explique qu’il existe un « quai des tonneliers » et un « quai de la Consigne », où se payaient les droits de douanes.

Il est aujourd’hui un des plus grands ports de plaisance de Méditerranée.

Infos Pratiques :

 

 

 

One comment on “Le Port de Bandol

  1. Pingback: Tarifs et comparatifs des ports en méditerranée | Un voilier et bien plus

Les commentaires sont fermés.